lundi 15 décembre 2014

Le Cap Canaille


On distingue bien les 3 rochers différents: en bas calcaire, au milieu grès et en haut pudding...près de 200 m de paroi. Dans les voies équipées, c est plutôt super équipé...un point tout les 2/3 mètres. Le lendemain cela nous a changé à Claret!

Belle destination grimpe, du 5 au 7. Equipement récent dans les voies sportives, des possibilités "trad" ( je pense bien terreur dans le pudding), un topo bien fait (escalade à La Ciotat), les Calanques à 2 pas et le spot de l'Etoile Noire où il est possible de se finir les bras!






Manu dans le grès...
Céline en fini avec le 7a... sur le pudding



 Le spot urbain de l'Etoile Noire


Ici c'est Claret, superbe endroit près de Montpellier où règne encore un esprit un peu rebelle, bien rafraîchissant...Seule falaise qui est le sujet d'une thèse de sociologie ( L'art de la chute - Eric de Leuselec - Presse universitaire de Bordeaux).

lundi 8 décembre 2014

Infos conditions

Face Nord Bataillouse

Peu de neige, les genets sont encore bien présents : c est un bon entraînement à lever les pattes pour on espère bientôt tracer dans la fraiche!
Il y a de la glace dans "petite gorge", voyage initiatique aussi mais très fin et ensuite surtout saupoudrage de neige sur le rocher qui est bien pourri.

 Ice is nice


Genêt!!!



dimanche 7 décembre 2014

C'est bien...Mais non c'est pas bien!

Les compétitions d'escalade permettent à certain de se révéler; d'autres sont en échec. Souvent le commentaire est : c'est bien ou quelques chose du même tonneau: cela ne semble pas du tout réconforter le jeune qui souvent  écrasent une larme discrètement.

Non c'est pas bien, le jeune le sait, le taire c'est au mieux lui dire entre les ligne que c'est honteux (l'échec), il ne faut pas en parler. Cela n'aide sûrement pas à progresser (si ce n'est dans le déni ) et la grimpe, sport où c'est dur de masquer la réalité: la verticalité est impitoyable et quand on est mauvais on ne décolle pas, perd à cette occasion une grosse partie de ces vertus éducatives. Vertus que bien des entreprises veulent retrouver plus tard auprès de séminaires et d'incentive visant à affronter l'inconnu et à gérer l'échec.

dimanche 23 novembre 2014

Pilier sud du puy Griou

Juste un mot pour dire que la cheville de 8 avec plaquette qui protège le "pas" est sacrément pourrie. Il y a un bon becquet juste au dessus (50 cm).

Belle ambiance montagne et belles lumières.Un itinéraire en dalle serait possible à gauche du couloir.






vendredi 21 novembre 2014

Glace dans la vallée de la Jordanne

Souvent les comptes rendu relatant les" promenades en haute montagne "sont trop enrobés de sérieux, d'un ton presque martial, mettant en exergue, avec une fausse modestie toujours de rigueur, des choses insignifiants pour l'activité. 
Etre sérieux quand nous y sommes, c 'est le minimum, mais une fois redescendu...

Aussi ...une petite blagounette ne fait jamais de mal! 



Il en manque encore un peu, même si le saupoudrage donne presque envie d'aller voir

Nos ac

mardi 18 novembre 2014

Pour les éoliennes...mais pas aux portes du massif du Cantal!



150 mètres de haut, c est aussi haut que le dénivelé du Roc d'Hozière! à 20 km à vol d'oiseau du Puy Mary, on ne peut pas dire que cela sera très discret;tout cela pour un revenu pour les communes qui ne sera pas le Pérou. Le massif montagneux est une richesse, le tourisme c est le présent.
Les éolienne, à titre personnel, je trouve cela beau; ce sont les moulins modernes; je ne fais pas parti de ceux qui ne veulent pas que cela bouge, et la montagne du Cantal est loin d'être un endroit de wilderness: la patte de l'homme est partout: les routes, les burons, les estives qui sans troupeau seraient des forêts...Le problème des aménagements collectifs, c est comme pour le TGV, tout le monde veut des gares à proximité mais personne ne veut qu'il passe à coté de chez lui! Des éoliennes vers Saint Paul de Landes ou au coeur de la Chataigneraie, ou vers Ytrac......je signe des 2 mains, même si certains y trouverons un impact dévastateur...les grenouilles, les oiseaux rares...( dans le Sancy certains écolos pensent que les grimpeurs ont un impact rédhibitoire sur l'environnement, à 2 pas des pistes de ski!). Une semaine dans la nature, à poil, à manger des racines et sans douche chaude leur remettrait les idées en place, encore une autre espèce de barbus (fanatiques).
La banderole "NON" déployée sur le donjon  de Pesteil dimanche dernier, bon entrainement aux conditions cantalouses ( vent, pluieetc...).

Le massif volcanique du Cantal, fait parti du patrimoine naturel et de l'histoire d'ici; des éoliennes aussi grandes seraient une tâche, une note discordante trop près du coeur du massif. Si ces jours ci, à Paris, il y a débat sur la tour Triangle, c est bien au nom de cette notion de patrimoine.

Il y a une enquête publique, dernière possibilité offerte de faire revoir le projet, maintenant.

mercredi 5 novembre 2014

Un petit tour en Turquie...ala daglar, parmakkaya, Olympos et Antalya

Pub pour le Caravelle? 

Un petit peu plus à ta gauche...le canyon de Kizikli valley, spot majeur de grimpe sportive.

Beau camp de base, les grandes voies ( 150 à 700 mètres sont juste derrière).

Seuls au monde!


On a pas eu l'ombre d'un soucis avec les "dangereux" musulmans. Les médias véhiculent une information "mac do" et tout est fait pour que l on ne veuille plus bouger que dans les camps de concentration pour touristes que l'on appelle "parc de loisirs", hotels: "resort & spa" etc..( par ailleurs pour la plupart, possédés par des multinationales qui promotionnent  aussi la bonne bouffe et la bonne télévision:  tout se tient.

 L'accueil, le service et le respect des touristes grimpeurs que nous fumes laisse pantois. Etre grimpeur ou montagnard en "autonome" permet sans doute d'avoir accès à plus de bon plan en revanche que le touriste "de base", en partie parce que les spots sont encore épargnés par le tourisme de masse type costa brava.

Bivouac paradisiaque à 1500m...

Le Parmakkya, ou nous avons pris un but météo ...Un topo: ala daglar escalade, trek, ski touring et grandes voies. 

La provision de bois pour les grillades à la belle

L'Ala Daglar, dans le Taurus est un spot de montagne majeur ( grimpe, ski de rando alpinisme...). C 'est les Dolomites pour la raideur et l'ampleur des parois; c'est l'Asie Centrale pour les étendues steppiques. Bientôt je pense proposer une échappée ski grimpe par là bas!

 A 2 minutes de la falaise de Cennet, Olympos.

Les rois du bal!à Kadirs tree house

 les topos: escalade à Antalya ; 3 éditions différentes dont une sur le "trad" 


Une arête de 300 m parcourue avec Jérôme, du 3 et 4 avec un pas de 5. C'est la première arête qui part rive gauche au dessus d'Olympos, le site archéologique. Nous avons d'ailleurs fait partir un bloc d'un demi mètre cube qui a réveillé toute la vallée ( merci les relais décalés, sinon le second se serait fait couper en deux et on aurait pu alimenter la chronique; le bloc n'avait pas de barbe...).

C'est bon pour l'altitude! sans plaisanter

Scène de rue: ici pas de supermarché mais des étals et des marchés permanents qui permettent de manger sainement ( fruits secs, fruits, maïs et chataignes
bouillit, viande et poissons frits ( les kebabs c'est d'ici), pour pas grand chose en euro. Les vraies vacances c'est sans télé, sans téléphone!

Les vraies Chimères, qui brulent au moins depuis l'antiquité.

La cote méditéranéene, autour d'Antalya, possède des spots " plage grimpe" superbes, avec de quoi être hébergé sans se faire rançonner et manger sainement: 2 mois ici et la grande forme!


Quelques clichés de coins superbes: Cappadoce, Istambul, église troglodite dans la vallée d'Ilhara  mais comment dire...



...y a du monde qui passe par ici en autobus à la queue leu leu !